Chiffres clés

En 2010, le chiffre d’affaires de Vivendi s’est élevé à 28 878 millions d’euros, en progression de 6,4 %, et le résultat opérationnel ajusté a atteint 5 726 millions d’euros, en hausse de 6,2 %.

Activision Blizzard

Le chiffre d’affaires d’Activision Blizzard s’est élevé à 3 330 millions d’euros, en hausse de 9,6 %, et son EBITA à 692 millions d’euros, en progression de 43 %. Les nouvelles sorties de Call of Duty®: Black Ops, StarCraft II®: Wings of Liberty et World of Warcraft®: Cataclysm™ ont été les principaux moteurs de cette forte croissance. Le 31 décembre 2010, World of Warcraft® comptait plus de 12 millions d’abonnés dans le monde1. Les ventes mondiales de Call of Duty®: Black Ops dépassent 1 milliard de dollars2. Le chiffre d’affaires numérique a représenté plus de 30 % du chiffre d’affaires total.

Universal Music Group

Le chiffre d’affaires d’Universal Music Group (UMG) s’est élevé à 4 449 millions d’euros, en hausse de 2,0 % par rapport à 2009 (en baisse de 3,6 % à taux de change constant). Les effets de change favorables et la croissance des ventes numériques ainsi que celle des produits dérivés ont plus que compensé le repli des ventes de CD et la légère érosion de l’édition musicale. Les ventes de musique numérisée ont progressé de 13,8 %. Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) d’UMG s’est élevé à 471 millions d’euros. L’évolution du mix produit, les coûts de restructuration et les dépréciations d’investissements insuffisamment performants ont compensé la réduction des coûts d’exploitation. UMG a lancé un plan de réorganisation qui se traduira par une optimisation des coûts, un redéploiement des ressources vers les activités prioritaires et une approche plus mondiale.

SFR

Le chiffre d’affaires de SFR s’est élevé à 12 577 millions d’euros en 2010, en hausse de 1,2 % par rapport à 2009, malgré un contexte concurrentiel exacerbé et les fortes baisses de tarif liées aux décisions des régulateurs. Le chiffre d’affaires de l’activité mobile3 s’est élevé à 8 930 millions d’euros, en retrait de 0,6 %. Le chiffre d’affaires des services mobiles4 a reculé de 1,1 %, à 8 420 millions d’euros. SFR a réalisé une bonne performance commerciale avec près de 1 288 000 nouveaux abonnés mobiles nets, grâce notamment au succès des smartphones et des offres incluant un accès à Internet mobile. Le parc total de clients mobiles de SFR s’élève à 21,3 millions. Le chiffre d’affaires de l’activité Internet haut débit et fixe3 s’est élevé à 3 944 millions d’euros, en hausse de 4,5 %, ce qui traduit une excellente performance commerciale dans l’Internet haut débit Grand Public et le dynamisme de l’activité Entreprises. Le parc total de clients résidentiels à l’Internet haut débit a connu une hausse de 10 % avec 4 887 millions de clients. Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) de SFR s’est élevé à 2 472 millions d’euros.

Groupe Maroc Telecom

Le chiffre d’affaires de Groupe Maroc Telecom s’est élevé à 2 835 millions d’euros, en progression de 5,2 % (+ 2,4 % à taux de change et périmètre constants5), grâce aux bonnes performances de son marché domestique et de ses filiales en Afrique. La base clients du groupe a atteint 25,8 millions, en hausse de 19 %. Cette évolution s’explique par une croissance toujours soutenue du parc mobile au Maroc (+ 10,6 %) et plus encore dans les filiales en Afrique, où il s’est établi à plus de 6,8 millions de clients mobiles, en hausse de 58 % par rapport à fin 2009. Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) s’est élevé à 1 284 millions d’euros, en hausse de 3,2 % (+ 2,7 % à taux de change et périmètre constants). Groupe Maroc Telecom poursuit un important programme d’investissements, tant au Maroc que dans les filiales.

GVT

Vivendi contrôle et consolide 100 % de GVT depuis avril 2010. En normes IFRS, le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté (EBITA) de GVT se sont respectivement élevés à 1 029 millions d’euros et 277 millions d’euros. Pro forma, la croissance de ces indicateurs, par rapport à 2009, s’est établie respectivement à 71,2 % et 143,0 %. Grâce à l’attractivité de ses offres, la croissance nette des lignes en service de GVT s’est élevée à 1,416 million de lignes, en augmentation de 54,6 %, pour atteindre 4,232 millions de lignes. Ces évolutions sont liées à l’amélioration du mix produit, avec la généralisation des raccordements à des débits de 10 Mb/s et de 15 Mb/s, ainsi qu’à l’optimisation constante des coûts. GVT a étendu sa couverture à 13 villes supplémentaires, notamment dans les États de São Paulo et de Rio de Janeiro. Depuis son acquisition par Vivendi, GVT accélère son expansion géographique. Pour l’ensemble de l’année, ses investissements se sont élevés à 535 millions d’euros, contre 238 millions d’euros en 2009. En 2011, ils s’établissent à environ 750 millions d’euros.

Groupe Canal+

Le chiffre d’affaires de Groupe Canal+ s’est élevé à 4 712 millions d’euros, en hausse de 3,5 % (2,9 % à taux de change constant). Au total, Groupe Canal+ comptait 12,7 millions d’abonnements fin 2010, soit une croissance nette de 344 000 par rapport à 20096. Le chiffre d’affaires de Canal+ France a progressé de 3,1 %, pour atteindre 3 956 millions d’euros. Canal+ France comptait 11,1 millions d’abonnements, soit une croissance nette de 335 000. En France métropolitaine, le portefeuille a enregistré une progression nette de 151 000 abonnements pour atteindre 9,7 millions, principalement grâce à la réduction du taux de résiliation des abonnés numériques, qui s’est situé à 11 %. Le revenu moyen par abonné individuel a progressé de 1,60 euro à 46,30 euros, grâce au plein effet des hausses de tarifs, à la croissance du couplage des offres Canal+ et CanalSat ainsi qu’à la pénétration accrue des options de programmes et de services. Le portefeuille de Canal+ France dans les territoires couverts par Canal+ Overseas (outre-mer et Afrique) a progressé de 184 000 abonnements, pour atteindre 1,3 million grâce à une dynamique favorable, particulièrement en Afrique. L’EBITA de Groupe Canal+ s’est établi à 690 millions d’euros, en croissance de 5,8 %. L’ensemble des activités de télévision payante en France métropolitaine et dans les territoires couverts par Canal+ Overseas a contribué à cette progression. Par ailleurs, Groupe Canal+ a poursuivi ses investissements au Vietnam.

  • Selon des données internes de Blizzard Entertainment.
  • Selon NPD Group, Charttrack et Gfk.
  • Les chiffres d’affaires de l’activité mobile et de l’activité Internet à haut débit et fixe sont présentés avant élimination des opérations intersegments au sein de SFR.
  • Le chiffre d’affaires des services mobiles correspond au chiffre d’affaires de l’activité mobile, hors celui lié aux ventes d’équipement.
  • Le périmètre constant illustre les effets de la consolidation de Sotelma, comme si elle s’était effectivement produite le 1er janvier 2009.
  • À compter de 2010, le parc d’abonnements de Canal+ Overseas tient compte des offres sans engagement en Afrique, sur une base équivalent 12 mois. L’information présentée au titre de l’exercice 2009 est homogène.

28878 millions d'euros de chiffre d'affaires (+6,4%), 5276 millions d'euros de resultat operationnel ajusté EBITA) (+6,2%), 2 698 millions d’euros de résultat net ajusté (+ 4,4 %), 51300* salariés dans 77 pays, * Au 31 décembre 2010, 1,40* euro par action de dividende au titre de 2010 * Proposé à l’Assemblée générale le 21 avril 2011